Le Québec, ou rouler en moto est aussi agréable que s’entrer une fourchette dans un oeil.

J’ai vendu ma moto a regret le printemps dernier du aux séquelles d’un accident de la route avec chauffard (qui ne devrait pas avoir droit de circuler et n’a probablement jamais passer de permis de conduire de ça vie).

Nos policiers, notre gouvernement et la saaq n’ont simplement aucun concept de sécurité routière. Sur la route c’est de plus en plus le chaos et les policiers ne donne pas l’example en ne suivant pas, eux même, le code de sécurité. Ils ont oublié l’existence des clignotant, que l’on doit arrêter sur une jaune ou une rouge, que la limite de 70 ne veut pas dire 120 alors qu’ils ne sont pas sur une urgence. La seule chose qui les préoccupe, c’est de collecter des taxes cacher comme des peureux derrière un buissons. Ca, “c’est facile et efficace”.

Si vous êtes un policier et que vous devez dépasser une voiture par la droite, sur l’autoroute, cela devrait allumer une lumière. Vous devriez peut-être faire de la sensibilisation envers l’automobiliste qui prend inutilement la voie de gauche (voie de dépassement) au lieu de de dépasser illégalement par la droite. On voit cela des patrouilleurs de la SQ régulièrement (principalement a Montréal sur la 25 et décarie), ils roule à 110-120 dans les zones de 70, zig zag sans clignotant et pourtant ne sont pas sur une urgence. Maudit bel example.

Près de chez moi les policiers se cache juste après une intersection pour prendre les gens à rouler 71 dans un grand boulevard de 50km/h. Devant eux des automobilistes passe sur la rouge, tourne à droite sur une interdiction ou continue tout droit dans une voie pour tourner. Cela à chaque cycle de lumière mais non, ils reste cacher a attendre un juteux 70km/h.

Ce n’est certainement pas caché derrière un buisson que l’on aider les gens à penser respecter le code de la sécurité routière et respecter les autres sur la route. Les campagnes de sécurité ne parle de deux choses, la vitesse et l’alcool. Les gens se coupe, ne respect pas la voie de gauche, pas de clignotant, ne regarde pas les angle mort etc mais tant qu’il ne dépasse pas de plus de 20km/h c’est tout beau.

Se faire parler de sécurité routière par la saaq et nos policiers c’est de l’hypocrisie pur et simple. Un méchant ménage est du et ce n’est certainement pas en alternant entre 2 gouvernement perdus et légèrement attardé que les choses vont avancés.

Je vous invite a lire ceci, cela illustre bien ou nous en somme. Il semblerait qu’écoeurer les touristes pour être certains qu’il ne viennent plus dépenser au Québec est une bonne idée dans l’économie actuelle. Je comprend le principe de cylindré minimale pour l’autoroute mais il y a une limite a écoeurer les gens, ils l’ont largement franchi dans cette situation.

Canada Moto GuideEd’s March across Canada – Quebec – Canada Moto GuideEd and Rach escape Ontario’s ‘overly concerned’ drivers only to come head to head with Quebec’s authoritarian cops.
Posted in moto, voyage | Tagged , , , | Leave a comment

How to setup a turnigy 9x remote to control a rc moa crawler dig

I’ve been running my axial xr10 dahu crawler for some time with a modified traxxas tqi remote and a novak M2 esc using a 3 position switch to control the dig. While functional I wanted to give a shoot to the proportional mode of the M2. I then got a hacked turnigy 9x.

It turned out the M2 proportional mode never worked as I wanted it , even with help of novak and replacement parts from them. I also got a futaba 4pl since they tough my turnigy was the source of the problem. I didn’t really like using the 4pl to control my crawler anyway so got rid of it and bough a pair of micro sidewinder from castle creation.

The remote is the turnigy 9x v2 with hacked firmware.

 

I started by making some physical modification on the turnigy 9x. I blocked the left stick to only go up and down (used a small washerunder one of the gold screw to prevent the bar from moving), I installed the right stick spring on the left stick so it return to middle by itself. Then I installed the friction bar on the right stick (the one from left channel and tighten it quite a lot) so it’s much harder to move it now and kept the spring for left and right travel on that right stick.

So stick configuration is now :

left stick

up-down throttle auto centering

Left-right blocked

right stick

up-down dig friction

left-right direction auto centering

Receiver setup

Then I used some old servo to figure out how to configure the remote to activate the dig properly. This can be done with motors but I find it much easier with the servos.

I’m using a hobbyking 3 channels receiver to save weight in my crawler. 3 channels is enough to control the direction and each esc.

 

Configurations on the 9x

Now i’m using this configuration

ail = direction

thr= first esc

ele= second esc

If you decide for a different stick configuration you will have to change the parameter accordingly.

The basic reasoning behind the configuration for a dig is that you will have to multiply the output of the dig stick to the one from the throttle and send this to the esc. In order to multiply, the dig stick must output something different than the normal -100 0 100 output. What you need is a 100 100 0 and a 0 100 100 curves.

This can be done in the menu page 7, the result is shown here

In order to do that you will have to create cv1 and cv2 and shown bellow

curve 1

 curve 2

Now that we have usable value for dig to multiply the throttle with, we go back to page and create the output to each receiver channels

My receiver configuration is :

ch1 = direction or ail

ch2 = first esc

ch3 = second esc

I won’t go in the detail on how to edit and modify value in the menu but it quite easy once you learn how to use the d-pad and the menu and exit button.

The result will be something like this

First thing to know is that the output for ch2 and ch3 are identical except for the curves used in the multiplication, one use curve c1 and the other curve c2.

So start with ch2 and configure the first line as the throttle stick with these configurations

As you can see the only thing I did was change the source to the stick I’m using as throttle.

Now we need to create the line 2, or the one used for the multiplication with the dig stick (in my case it’s ELE).

To do that you need to add a second line for ch2 and then edit it so the source is now your dig stick, the multpx is changed to multiply and the curves is set to either c1 or c2 that you created before. Here is how it should look.

 

You need to do the same configuration for ch3.

Once done you should end up with this configuration that I previously shown

It’s now time to test the configuration with either you servo test setup or your esc and do the c1 and c2 adjustment so the dig stick position activate the proper position.

As needed you can also adjust the end limit and the trimmer in the page 6.

I started with these value and fine tuned as needed. Keep in mind that even if the value of the limit can go up to 125%, going over 118 119 can cause cross channels interferences. If you get glitches running the crawler try to back theses value down a little.

There is also a way to use a 3 position switch to override the dig stick if this have any use for you. For that you will have to do a new mix that will replace the ELE value with the switch you select. I recommend not playing with that for now but once you get everything working you can try some variation of this configuration.

IMPORTANT : don’t forget to do a proper esc calibration once you connect the receiver to the esc.

Posted in rc world | Tagged | 1 Comment

Amon Tobin au métropolis de Montréal

Spectacle principalement conçu autour du visuel ou la musique semble plus appuyer le visuel que l’inverse. Je crois que la première était a mutek il y a quelques mois. Pour une fois le son au métropolis était acceptable.

La structure est blanche donne l’impression d’une pille de cubes 3d empilés les uns sur les autres à la “Q*bert”et sur celle-ci pointe un projecteur très puissant et parfaitement aligné. L’effet visuel est très impressionnant en personne. La caméra ne le rend pas bien mais le vidéo peut vous donner une idée tout de même.

C’est certainement l’effet visuel le plus réussi et intégré à la musique auquel j’ai assisté.

Posted in Music | Leave a comment

Mon voyage sur la Côte-nord

Petit road trip seul sur la cote-nord, voici mon but :

vous pouvez “zoomer out” pour mieux situer la place


View larger map

Trajet total dépassant les 2800 km incluant les détours et arrêts.

Mon choix de caméra photo c’est limité a mon iphone 4, j’ai laissé le reflex à la maison pour voyager léger. J’ai pris peu de vidéo mais plutôt des photos.

Avant de partir j’avais prévu le coup, à savoir que rogers ne dépasse pas Tadoussac, et installé navigon ainsi qu’acheté et installé un kit magellan de support gps pour le iphone4. Le combo navigon et le support ont fait un très bon boulot pour m’amener a bon port.

Voici quelques photos du trajet, celle-ci sont non retouchées mais re-dimensionnées a 1024 de large.

Le traversier de Tadoussac, les baleines étaient du rendez-vous

Petit gite charman nommé “baie du soleil couchant” que je recommande fortement

Le gite est situé a Longue-rive et voici une photo prise de la baie ou se situe le gite, celui-ci devrait être protégé prochainement car il abrite les quelques Hibou des marais restant

J’ai passé une nuit a Baie-comeau à l’hotel le manoir datant de 1930.

De l’hotel on m’a pointé vers le centre-ville de Baie-Comeau, le voici … au complet

Petite halte dans une ville dont j’ai oublié le nom, c’est entre baie comeau et sept-iles.

Rendu a Sept-iles, vue du port qui est en rénovation

Vue de la baie de Sept-iles, voyant du kite surfing j’ai fini par trouvé une façon de m’y rendre via la réserve amérindienne.

Direction est, petit arrêt dans une halte routière fermée pour la saison ou simplement fermée. On se sent déjà seul une fois que l’on quitte Sept-iles vers l’est.

Rendu a Havre St-pierre, on sent un certains retour à la civilisation. Voici le dernier bateau de croisière de la saison. Plusieurs résidents attendaient sur le quai pour acceuillir les touristes. On m’a dit que plus de croisière s’y pointerons dans les années a venir

Autre vue prise du quai de Havre St-pierre. C’est une très belle ville

Un petit arrêt pour se dégourdir les jambes dans une ville dont j’oubli le nom. Pas certains que j’avais le droit de prendre le petit chemin se rendant près de la rive en voiture mais bon … y’a personne

Après avoir dépassé le 50 parallèle on retrouve la baie de Johan-beetz. On sent déja que le temps s’arrête plus on s’en va vers l’est

Rendu a Natashquan, le temps s’arrête pour vrais. J’ai fait quelques clichés mais laissé la maison de Gille Vigneault en pais (il n’était pas la de toute manière)

 

 

Ici on peut voir pas mal tout le centre-ville de Natashquan juste de l’autre côté du point 1 voie en bois qui traverse le village.
Natashquan le matin a 6h00, on a l’impression que le soleil ne se lève jamais vraiment a cette période de l’année

Évidemment, mon but était d’aller au bout de la 138. Le vrais bout et non celui qui dit “fin de la 138 dans 18km” et qui vous laisse 18km d’interminable route de gravier. Rendu la, c’est certainement pas 30 minutes de brassage qui vont m’enpecher d’aller prendre le classic portrait du bout de la 138

Et voici le vrais bout quelques centaines de metres plus loins. On attend toujours les fonds pour faire ce fameux pont tant attendu dans ce coin de pays.

J’ai donc atteint le bout qui est indiqué sur la map google plus haut et repris la route du retour.

Posted in voyage | 1 Comment

Geekfest de Montréal

J’y étais cet après midi.

Il y avait beaucoup de choses à voir même si le festival est assez modeste pour le moment (deuxième année seulement). Il y avait beaucoup, voir trop, de truc rétro ou venant du monde du scifi à mon gout car je m’attendais à plus de bidules technologiques. On pouvait tout de même y voir le robot Nao, qui est une plate-forme de développement, nous faire quelques trucs comme ceci :

Petit robot au geekfest de Montréal. from Sylvain P on Vimeo.

Ouaip il danse mieux que moi…

On peut trouver plus d’informations ici : http://www.aldebaran-robotics.com/

Si vous désirez vous lancer dans la programmation robotique, il faut étirer 3600 euros pour s’en procurer un.

S’il était plus grand je pourrais le programmer pour faire le ménage.

Sinon des gens fessaient de la musique sur des itouch/ipad et semblaient s’amuser drôlement et ca sonnait surprenament bien.

Un débat divertissant Ios vs Android, très civilisé (lorsque l’on est habitué a ceux sur le net). C’était l’évident “ca marche” versus “c’est plus configurable”.

Je vais essayer d’y assister l’an prochain pour voir l’évolution de l’évenement.

Posted in Technology | Tagged | Leave a comment

Oups

Je suis vraiment désolé, les configurations pour les commentaires étaient mal ajustés et je ne recevais pas d’avis lorsqu’une personne ajoutait un commentaire.

Cela semble réglé maintenant.

Posted in Admin | Leave a comment

Geek joke de geek

Version anglaise :
http://middleeastupdate.info

Version française :
http://installationmoyenorient.info


Posted in Funny, Geek | Tagged , , | Leave a comment

Mes jours d’audiophile sont derrière moi

C’est un constat que j’ai fait dernièrement en considérant installer un “mixer” de type studio dans ma chaine.

Bon, l’idée est plus ou moins bonne mais juste de concevoir cela me semble une bonne indication que je n’ais plus grand intérets dans le hobby, ou plutôt la maladie, d’audiophile.

J’ai d’autre bonnes indications quand je regarde mes cables audio que j’utilise pour relié ma chaine audio ou simplement, l’absence total de “tweak” audiophile à ma chaine. Mon budget total de cable doit pouvoir se dépenser en un simple souper dans un resto du coin.

hérésie, j’achète même de la musique sur itune.

Ce n’est pas que j’ai perdu l’intéret dans la reproduction sonore de qualité, au contraire, mais plutôt que je n’ais plus grand attirance vers ce milieu et la philosophie qui l’entour.

J’ai quelques centaines de magazines audio à la maison, dont le tout premier numéro de stereophile, et lorsque j’en ouvre un j’ai pratiquement un haut le coeur.

Les discussion de subjectivité vs objectivité ne m’intéresse plus, elle me rappellent plutôt des discussions entre des athées et des croyants religieux.

Je me demande si les amateurs de soundstage écoutent la musique, ou essaient simplement de la regarder.

L’an dernier, j’ai fait le tour du salon son et image de montréal en un temps record. La seule chaine que j’ai eu du plaisir à écouter, coutait 250 000$. Une fois assis devant, je me disais qu’avec ce budget, en diy, je pourrais faire beaucoup mieux et me payer une voiture sport, une nouvelle moto et quelques voyages avec le reste de l’argent.

Parlant du diy, c’est facile de constater que c’est un milieu un peu à part de l’audiofolie. Il faut un amateur de diy, ou une personne raisonnable, pour apprécié les efforts fait par les gens qui réalise des appareils eux même. Un audiophile va simplement levez le nez sur cela et au mieux le tolérer en se disant que ca n’a pas une bonne valeur de revente.

Je me revois encore entrer dans une boutique audio, pour la première fois, et rêver de ramener une chaine complete à la maison. Aujourd’hui j’entre dans ces boutiques et me rend compte qu’à peu près aucune de ces chaine ne me plait et que les prix sont simplement ridicules.

J’ai conservé une paire de totem beak que j’ai acheté il y a une dizaine d’année, juste pour me rappeler de mes erreurs du passé. Je les place sur mon téléviseur, une table ou tout autre endroit, comme un mauvais “running gag” finalement.

À l’image de la radio amateur, c’est un milieu mourant et qui sera remplacé par la modernité.

Lorsque j’entend ou peut lire un audiophile se plaindre des ipods, ca me rappele simplement mon grand pere qui en avait contre les nouveau téléphone “touch tone”. Maudite évolution, que c’est difficile à accepter.

Pourtant j’écris ceci en écoutant de la musique d’une chaine qui vaut plus cher que ma voiture, utilisant des appareils a tubes … allez comprendre.

Je ne sais pas trop comment terminer ce billet … z’avez un vieux mixer bozak à vendre ?

Posted in Audio industry, Technology | Tagged , , | 16 Comments

Le plaisir de la galette de plastique.

Je suis entièrement satisfait de mon serveur musical comme source principale de ma chaine HiFi. J’irais plus loins, en disant que de toutes les améliorations et changements (lire ici appareils) que j’ai fait à ma chaine musicale au fil des années, l’ajout d’un serveur de musique est de loins celle qui m’apporte le plus. C’est simple, il y a toujours de la musique à la maison lorsque je suis présent et souvent, je me réveille dans la nuit pour me rendre compte que j’ai oublié d’éteindre ma chaine en allant me coucher.

Mon choix a été fait vers un mac mini utilisant itune et d’une télécommande utilisant un ipad (via l’application remote). J’utilise un convertisseur externe de la compagnie Dcs et un interface usb à spdif pour faire la liaison. Ca peut sembler complèxe mais ce ne l’est vraiment pas. Quelques minutes de configuration du mac mini, quelques cables et c’est parti pour le transfer cd vers fichier (étape malheureusement longue) et ensuite la lecture.

Plusieurs autres solutions sont disponibles sur le marché et chaque mois qui passe, apporte de nouveaux appareils visant a centraliser et simplifier la lecture de notre collection de musique. J’ai fait l’essais des appareils Olive, Squeezebox, sonos … mais le mac mini permet d’aller plus loins en me donnait aussi le serveur vidéo (HD inclus). Fini les cd entrés un à un dans le lecteur mais aussi fini les dvd avec leur interminable avertissement, previews, menus …

Je lis parfois des gens qui ont des réticences à faire la transition de lecteur cd/sacd/hdcd vers les serveurs musicaux. Souvent, une des raisons données, est qu’ils ne veulent pas perdre la sensation de manipuler la galette de plastique et la placer dans le lecteur. La manipulation du disque physique, comme on le fait avec un vinyl.

Personnellement, je ne suis pas trop attaché à cette étape que ce soit pour un cd ou pour un vinyl et c’est d’ailleur une des raisons pourquoi je n’écoute que très rarement du vinyl bien qu’équipé pour le faire et ayant quelques centaines de disques pret à l’écoute.

Je ne trouve pas de charme particulier a sortir le vinyl ou le cd de l’emballage et l’insérer dans le lecteur mais j’ai tout de même trouvé une raison simple qui me donne parfois le gout d’insérer manuellement un disque dans un lecteur. Avec un serveur musical, on perd parfois de vue l’ensemble d’un oeuvre pour finalement écouter que quelques extraits. La facilité de changer d’une pièce à l’autre au travers de notre librairie peut mener à des abus du type “zapping”.

Placer le média dans un lecteur à ceci d’avantageux : par paresse on risque d’écouter le disque en entier avant de le changer pour un autre.

Évidemment on peut le faire sur le serveur musical, rien de plus simple, mais la génération de liste de lecture (manuelle ou automatique avec classement par genre ou préférences) et la disponibilité de milliers de plage musicale semble avoir un effet, du moins sur moi, de finir par ne pas écouter les albums dans leur entièreté.

Pourquoi expliquer tout cela ? je suis équipé d’un serveur musicale depuis près de deux et que je ne possède plus de transport cd du tout. J’ai dernièrement décidé d’en ré-installer un dans ma chaine HiFi. Je n’ais pas pour autant sorti le serveur musical de ma chaine mais j’ai commencé a plutôt utilisé le transport lorsque je veux faire une écoute active. Mon premier constat à été que j’ai maintenant beaucoup plus tendance à écouter les disques du début à la fin ce qui me plait bien.

Un autre aspect qui m’a poussé a me ré-équiper d’un transport cd est celui de visiteurs apportant des disques avec eux. Ce n’est pas bien long extraire le tout dans le serveur musicale mais parfois cela crée un inconfort relié au droits d’auteur a savoir si je vais ou pas détruire la copie après la lecture.

C’est fini pour moi le temps ou je mettais une somme importante d’argent sur un transport cd mais j’ai trouvé une solution intéressante et abordable. Cela fait des années que je me demande si ces lecteurs PRO dual tray ont leur place dans une chaine HiFi. Ce sont des lecteurs robuste, durable, bien conçus et utilisés en studio alors pourquoi personne n’accepte de les utiliser, surtout comme transport ? cela m’échappe totalement. Comme si seulement un appareil cathégorizé “audiophile” pouvait faire le boulot. J’ai beau faire une recherche sur google de ce genre d’appareils utilisés dans des chaines musicale HiFi, je ne trouve à peu près aucune d’information pertinentes.

Pourtant si je regarde mon convertisseur, il s’agit d’appareil de type pro ou studio mais vendu avec un cachet audiophile. A mon avis la ligne est parfois très mince entre le matériel studio et audiophile.

J’ai donc mis la main sur un Denon dn-d4000 et raccordé le tout a mon convertisseur. J’écoute cela depuis deux jours et je ne vois pas vraiment en quoi ces lecteurs sont inférieurs, du moins utilisé comme transport, et je constate plutôt le contraire. Le dn-d4000 par exemple est équipé d’une panoplie de fonctions et d’une mémoire tampons de surcroit. De plus, les fonctions considérés plutôt du type “dj” sont simplement désactivable. On peut trouvé un dn-2000f mkIII (premier model avec sortie spdif) pour une centaine de dollars et pour quelques dollars de plus on a un dn-d4000 ou dn-d4500 qui sont beaucoup plus récent. Les pièces et le service sur ces appareils est autrement plus accessible et probablement beaucoup moins dispendieux.

Jusqu’à présent je n’ais absolument rien a dire contre cet appareil qui fonctionne merveilleusement bien. J’ai fait quelques transition AB entre mon serveur musicale et le Denon, sans savoir lequel jouait, et je suis incapable de les distinguer. C’est bon signe.

Posted in Audio industry, Audio reviews, Technology | Tagged , , , | Leave a comment

Écouteurs Bowers & Wilkins P5

Les P5 de B&W

Comme j’écris ceci, je suis a prendre le temps d’évaluer une paire de B&W P5 que j’ai reçu cet avant midi et dont j’ai fait l’écoute toute la journée.

Ils s’agit, je crois, des premiers écouteurs de ce manufacturer d’enceintes acoustiques.

Descriptif

Les P5 sont des écouteurs multi fonctions, qui ont été prévus pour la compatibilitée avec les iphone/ipod/ipad et les ordinateurs apple. Deux cables sont fournis dans l’emballage originale, dont un permet un raccordement direct via connecteurs 1/8 ou 1/4.

Le second cable, pour produits apple, incorpore un microphone et une toute petite télécommande permettant les fonctions : niveau sonore + et -,  pause, play, prise d’appel et la teminer une conversation. Ces fonctions sont aussi disponible sur les autres appareils apple incluant le macbook ou l’intégration est parfaite (appuyer sur le bouton centrale démarre l’application itune et la musique) et le micro fonctionne à merveille dans osx pour skype ou d’autres logiciels de communication.

Les écouteurs utilisés avec un iphone permettent donc la prise d’appels sans avoir à les retirer et, bien honnêtement, le niveau de qualité sonore entrant et sortant sont au rendez-vous. Selon les personnes appelés la qualité sonore du microphone est très bonne avec une isolation des bruit ambiant et le son puissant.

Construction

La construction des écouteurs est superbe, le cable est évidemment remplaçable et celui-ci est raccordé derrière une des mousse des écouteurs. Ces mousses sont fixés magnétiquement et on peut les retirer très rapidement. Elles sont fabriqués de véritable cuir de qualité et de mousse à mémoire de forme. Le tout semble bien solide et les P5 se replient à plat pour être entreposé dans un petit sac en tissu fournis lors de l’achat pour finalement prendre très peu de place pour le transport.

Les cables choisis sont minces et très flexible. Ils obtempèrent bien à nos mouvements et ne transmettent pas de bruit, lorsque frottés sur nos vêtements, vers les écouteurs. Le choix de la gaine extérieure semble avoir été vers le silicone, au touché.

Les transducteurs utilisés comportent des membranes de mylar et des aimants neodymium.

Design

Il sont très beau, n’ont pas l’apparence massive des gros casques et s’intègres bien à la ligne des produits apple. Comme l’apparence est toujours question de goût je vous laisse juger par vous même via l’image plus haut ou visiter la gallerie photo du fabricant ici .

Comfort

Coté comfort c’est très très bien, on les oubli rapidement. Ils ne génèrent pas trop de pression sur les oreilles et sont très légers.

Je n’ais pas eu chaud à les porter pour le moment mais j’ai le pressentiment qu’en été, cela pourra poser problème. Le cuir et la coquille ne semble pas permettre la libre circulation de l’air autant que désireré mais ceci semble causé par l’approché adopté mentionné dans le point suivant.

Réduction du bruit ambiant

Ce point est un peu pourquoi j’ai choisi ces écouteurs. Je préfère une isolation des bruits ambiant lors du port d’un casque d’écoute. Ceci permet de conserver un niveau sonore raisonnable et une plus longue période d’écoute.

Plutôt que d’incorporer un système électronique d’annulation des bruits ambiant, avec la dégradation de qualité sonore que cela implique, b&w ont plutôt opté pour une isolation des bruit ambiant. Simple et efficace, personnellement je crois qu’il s’agit de la bonne approche à prendre si la qualité sonore est visée.

Aussitôt déposé sur les oreilles on se sent isolé du “monde extérieur” ce que j’apprécie beaucoup.

Qualité sonore

Leur taille et leur principe d’isolation du bruit extérieur nous oblige a bien les ajuster sur les oreilles jusqu’à ce qu’ils “scellent” bien sur les formes de celles-ci. Au début c’est difficile de trouver la position idéale permet d’obtenir une bonne réduction des bruit mais surtout un bon niveau de basses. Une fois fait, le processus est simple à reproduire. La première heure d’utilisation, on cherche cependant souvent le positionnement parfait et je suspecte que cela ne fonctionnera pas bien avec toutes les oreilles.

Les écouteurs représente une charge de 26 ohms permettant un bon niveau sonore sur les sorties d’appareils portatif et ce sans surcharger ces appareils.

Raccordé a un iphone 4 ou mon macbook, le son est très bien avec des caractéristique du manufacturier que je qualifierais de “laidback”. C’est principalement apparent via un léger manque d’énergie dans le mid et des hautes légèrement en retrait. Ceci n’est heureusement pas accompagné d’une exagération massive du registre bas causant un déballancement déplaisant. Les basses et le bas mid sont présent sans être disproportionné vis-à-vis la balance du spectre sonore, comme peuvent le faire les mediocres Beats by Dr Dre ou les atrocités de Bose.

Dans le fond, c’est plutôt neutre, légèrement en retrait et intimiste sans avoir de “wow factor” de certains écouteurs.

Cette caractéristique sonore aide beaucoup avec les fichiers compressés ou les plus vieux enregistrement de moins bonne qualité. Par exemple du vieux David Bowie passe sans problème et les défauts d’enregistrement ne sont pas prédominant.

Je dirais que c’est un choix fait par le fabricant tenant compte du marché visés. Un désir de camoufler un peu les défauts des convertisseurs et étages de sorties minimalistes utilisé dans ces appareils portatifs et ordinateurs portables.

Tout de même, les bons enregistrements et lossless fonctionnent aussi très bien et peuvent montrer une bonne couverture des extrêmes graves et hautes. Ces écouteurs n’ont pas la transparence d’une paire de Stax ou d’un HD800 de Seinheiser mais s’en tirent tout de même très bien tout en offrant un sentiment d’intimité qui n’est pas déplaisant du tout et ils ne sont jamais agressifs.

Ils ont un assez bon niveau de détails mais ne mettent pas ceux-ci en évidence. Il manque un peu de vie mais je ne suis pas persuadé que ce serait approprié pour leur utilisation.

Il faut tenir compte que mon écoute c’est fait en raccordant le tout directement dans des sorties écouteurs et n’ais pas pu écouter les P5 avec un bon combo dac/preampli casque mais cela va venir et je j’ajouterai mes commentaires ici.

Le prix, moins intéressant

Le gros problème de ces écouteurs, à mon avis, est leur prix. 330$ canadien les places dans un segment de marché compétitif, bien que peu offre le niveau d’intégration avec les appareil apple qu’offre ceux-ci.

Conclusion

Pour le moment, je suis heureux de ce qu’ils peuvent faire et surtout de l’intégration avec les produits apple et la possibilité de prendre un appel sans les retirer. La qualité de son est à la hauteur d’un appareil portatif et semble pouvoir faire beaucoup mieux. Esthétiquement, je n’ais rien a dire et la construction me donne confiance en leur durabilité et si je viens qu’a briser un cable je pourrais simplement le remplacer en quelques secondes.

J’ajouterai mes commentaires lorsque je pourrai les écouter avec des composants de meilleur qualité.

Pour plus d’information sur les P5 de B&W cliquer ici.

Posted in Audio reviews, Mobile devices | Tagged , , , , | 5 Comments